Épisode 9 :

Le passage de la culture du « coffre-fort » à celle des « écosystèmes »

 

Dans le CBS

Dans les années 1970, lors du développement des technologies qui sont au cœur des Core Banking actuels, la banque avait pour rôle principal de protéger et de faire fructifier les économies de ses clients. C’est ce que l’on appelle « la culture du coffre-fort ». La banque valorisait l’épaisseur de ses barreaux, la taille de ses serrures et la complexité de ses clefs. Aujourd’hui encore, la cryptographie, les firewalls et autres algorithmes d’authentification forte font partie de cet ancien monde que la banque met encore en avant.

 
 

Dans le DBS

Les mécanismes de sécurité sont évidemment essentiels, mais ils sont accessibles par tous et ne font plus partie des arguments différenciateurs. Le monde de la banque est en train de basculer, de la culture du « coffre-fort » vers la culture des « écosystèmes ».


Conclusion

Ce basculement représente tout l’enjeux de l’open banking, des API et des nouvelles interconnections. Se cache derrière ces notions techniques une révolution business. En effet, le DBS va permettre aux banquiers de construire des partenariats, d’imaginer des nouveaux services avec des nouveaux acteurs qui généreront de nouvelles sources de revenu. Faire de l’open banking avec un vieux Core c’est tout simplement contre-nature. L’enjeux réside dans la création rapide de valeur avec ces différents acteurs qui permettra de dynamiser l’économie locale dont la banque doit devenir l’animateur.


Prochain épisode :

La neuvième différence entre le CBS et le DBS :

Saisir l'opportunité que représente le téléphone portable

À suivre...